Casino en ligne 2017 : que nous réserve l’avenir ?

L’été s’est déjà achevé, la rentrée lui a succédé et il désormais possible de jeter un œil et tenter d’envisager ce que nous réserve l’avenir des casinos en ligne en 2017.

Les pronostics peuvent aller bon train, tant le marché est dynamique et en pleine croissance, bien qu’il lui manque toujours cet élan de maturité et de légitimité que seuls les organismes d’autorité sauront lui accorder.

Rétrospective du marché des casinos en ligne en 2016 en France

avenir-2017-casino-en-ligneUn postulat de départ peut être établi en annonçant que l’année 2016 a été riche. Riche dans la diversification de l’offre puisque de nombreux casinos en ligne ouverts aux français ont vu le jour, généreuse dans la qualité de services offerts par certains de ces opérateurs et enfin, abondante au travers du développement et des avancées technologiques faites par les éditeurs de jeux.

Parmi quelques exemples de casinos en ligne lancés en 2016 et ouverts aux français nous trouverons Chéri Casino, Stakes, Happy Hugo, ou encore Supernova Casino.

Une tendance globale s’est créée autour de la qualité de l’assistance offerte aux joueurs. En effet, conscients qu’un bon service client est un outil primordial et un atout majeur au sein du service proposé aux joueurs, les web-casinos francophones semblent avoir étendu les plages horaires d’ouverture de leurs canaux d’assistance (de plus en plus souvent 24/7) et mis l’accent sur un service de qualité, autour d’un accompagnement pertinent, courtois et complet. On pourra, à ce titre, noter les performances des casinos en ligne Oscar et Bianca ou Happy Hugo.

Parallèlement, les éditeurs de jeux ont accru et amélioré les orientations de leurs logiciels pour les harmoniser sur les supports mobiles. Bon nombre de web-casinos français offrent désormais des interfaces mobiles sans téléchargement, directement accessibles depuis un navigateur web. La démocratisation des smartphones et tablettes a donc permis aux jeux de casinos de devenir nomades, pour le plus grand plaisir des joueurs. Dernière annonce explosive à ce titre :  les développeurs NetEnt et leur offre de casino en direct adaptés aux systèmes d’exploitation mobiles iOS et Androïds.

Au chapitre des avancées technologiques, on notera également le pas en avant effectué par l’éditeur de jeux Microgaming et son offre de jeu de roulette en réalité virtuelle propulsée via un casque de vision 3D Oculus Rift et manettes Leap Motion 3D. Bien qu’encore au stade de perfectionnement, cette avancée nous laisse augurer un avenir radieux pour certains jeux de table.

Bien entendu, les éditeurs de jeux s’en sont donné à cœur joie pour nous faire rêver au travers de nombreuses machines à sous en ligne. On gardera en tête les hits 2016 comme Poltova Flame of War, Guns’n Roses, Aloha Cluster pays, Zoom ou encore Grim Muerto.

Dans une optique moins optimiste, l’été 2016 avait révélé l’annonce du départ de la solution de paiement Paysfecard du marché français des casinos en ligne. Une nouvelle fois, l’opacité juridique concernant la législation autour des jeux internet de hasard et d’argent en France, conduit un des partenaires commerciaux les plus appréciés du secteur à le quitter. Le groupe Paysafe avait envisagé le retrait des cartes prépayées Paysafecard du marché français pour septembre 2016. Dans la foulée, des rumeurs avait laissé entendre que Neteller, le portefeuille électronique, également propriété du groupe Paysafe, pourrait se retirer du marché français des jeux de casino en ligne.

L’avenir des casinos en ligne en 2017 en France

Il est encore légèrement tôt pour envisager l’avenir concret du casino en ligne en 2017 en France. Toutefois, certains aspects peuvent nous permettre d’esquisser les prémices d’une année forte en émotions.casino-en-ligne-2017

Par exemple, les régulières innovations des éditeurs de jeux en termes de thématiques, de graphismes, de fonctionnalités et de supports des jeux. On se rappelle les titres phares annoncés à l’ICE Totally Gaming 2016 comme Twerk d’Endorphina ou le stand de réalité virtuelle de Microgaming.

Par ailleurs, les ouvertures à de nouveaux moyens de paiement tels que le bitcoin au travers des casinos Bitstarz ou Betchan ainsi que les alternatives plus traditionnelles de type CASHlib, tendent à offrir aux passionnés de jeux de plus larges options de dépôt et retrait.

En outre, l’ouverture de web-casinos de plus en plus honnêtes, rivalisant de services toujours plus performants et orientés vers le plaisir du joueur, améliorent la qualité du paysage de jeux d’argent en ligne français.

Enfin, il faut compter sur la passion des analystes de revues de casinos de plus en plus rigoureux, pour décortiquer, juger, comparer et statuer sur les divers acteurs du marché, afin d’y établir une norme qualitative et conséquemment, un horizon de divertissements des plus accueillants pour les passionnés.

Le marché en hexagone reste bloqué entre améliorations constantes des supports, de l’offre de jeux et de leurs technologies, opposées à une législation floue, qui ne donne pas de signes de volonté d’ouverture ni de changements. Voyons plutôt le « verre à moitié plein » en concluant que si l’ARJEL vient à légiférer et légaliser les jeux de casinos en ligne, alors le marché français et ses web-casinotiers déjà en place, en feront l’un des marchés de jeux sur le web, le plus accueillant et dynamique d’Europe.

 

Qu'en pensez vous ?

Leave a reply

Machine a sous
Login/Register access is temporary disabled